Cuisiner la courge : quelle variété de courge pour quelle utilisation

7 octobre 2020

Envie de savoir quand la prochaine édition du webmagazine va sortir? Inscris-toi!

.

Profiter de l’autocueillette de courges et citrouilles, c’est aussi une occasion de découvrir des variétés moins connues, que l’on ne retrouve pas sur les étals des supermarchés. En effet, on connait un peu plus les courges Buttercup et Butternut, la courge poivrée et spaghetti…mais si vous je dis Red Kuri, Hubbard bleue, Delicata, Turban Turc, Heart gold, Sweet Dumpling…avez-vous une image en tête? Regardons tout cela ensemble. Vous serez surpris de la versatilité de ce super fruit…que l’on cuisine comme un légume!

 

Règles de base pour la cuisson de la courge

  • On la cuisine comme la pomme de terre!
           
  • À l’eau ou à la vapeur
           
  • Grillée en lanières
           
  • Au four, coupée en deux, en prenant soin de conserver les graines, cavité vers le bas (pour la courge spaghetti, par exemple, cela permet à l’eau de s’échapper de la courge et elle devient plus goûteuse)
           

Vous souhaitez faire de la purée avec votre énorme citrouille, mais l’arranger vous décourage? Badigeonnez-la d’un peu d’huile et faites-la cuire au four à 350 °F environ une heure ou jusqu’à ce que la chair soit tendre. Vous pourrez ensuite la gratter doucement et la réduire en purée!

Différentes variétés de courges

Citrouille

Chair orange et légèrement fibreuse.
Conservation 6 mois
Considérant sa grosseur, idéale à réserver en purée au congélo en quantité prédéterminée pour les recettes de tartes et gâteaux.

Butternut (ou musquée)

Allure de poire, chair orangée et plutôt sucrée. Note de beurre (d’où son nom)
Conservation 6 à 12 mois
Une valeur sûre en cuisine! En potage ou en purée onctueuse pour bébé ou pour accompagner une viande.

Stripetti  (type spaghetti)

Chair épaisse et jaune foncé, sucrée et fruitée.
Conservation 6 à 12 mois
N’importe quel plat de pâte, ou cuite et utilisée en salade froide ou en remplacement du chou dans la choucroute.

Orangetti (type spaghetti)

Chair orange au goût de noisette et sucrée, riche en provitamine A.
Conservation 6 mois
À rajouter dans les rouleaux de printemps ou dans vos smoothies!

Jack-be-little

Souvent confondue avec une courge décorative toxique (coloquinte), sa chair est sucrée et de bonne qualité et sa peau, très coriace!
Conservation 6 mois à 1 an
Utilisez-la comme mini cocotte pour vos croustades ou crèmes brûlées. Effet WOW assuré!

Hubbard bleue

Chair jaune orangé et épaisse, très aromatique, munissez-vous d’une hache pour l’ouvrir!
Conservation jusqu’à 1 an
Pour les meilleures frites!

Buttercup

Chair orange, épaisse et plutôt sèche.
Conservation 2 à 4 mois
En remplacement de la purée de pommes de terre assaisonnée d’herbes fraîches ou en gratin.

Giraumon ou Turban turc (d’Aladin)

Chair ferme, sucrée et farineuse
Conservation 6 à 8 mois
À essayer en ragoût, curry ou couscous. Bref, on veut qu’elle mijote! Imaginez aussi la belle soupière qu’elle fait!

Red Kuri

Chair jaune orangé, épaisse et d’excellente qualité, goût sucré.
Conservation 3 à 6 mois
À noter que la pelure se mange! Se consomme crue ou cuite, en pain, en brioche…

Sweet Dumpling (type poivré)

La Cadillac des courges poivrées, chair rose orangé et sucrée
Conservation 3 à 8 mois
À son meilleur farcie au four ou simplement grillée en lanières au four avec un peu de muscade et cayenne.

Delicata

Chair peu épaisse, au goût très sucré rappelant la pomme de reinette crue et la châtaigne une fois cuite.
Conservation 3 à 6 mois
Accompagne particulièrement bien le chocolat en dessert, bonne pour la confection de crème glacée et sorbet (oui, oui!) et remplace très bien les pommes de terre au four.

Et les fleurs de courges?

Hé oui, même les fleurs de courges et courgettes sont comestibles! Et elles sont délicieuses! Certains les apprécient panées et frites, mais ma recette préférée est la suivante :                           

  • cueillir les fleurs au moment de la journée où elles sont ni trop fermées, ni trop ouvertes ;
                                               
  • farcir d’un mélange de fromage à la crème et de fines herbes fraîches ;
                                               
  • refermer les pétales et rouler la fleur dans un mélange d’œufs et de lait avant de l’enrober de chapelure de votre choix ;
                                               
  • cuire au four jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes!      


À servir en apéro ou en accompagnement d’une protéine pour un repas sain et complet. Sinon, vous pouvez aussi tout simplement les utiliser pour décorer vos plus belles assiettes!       

  

Le pouvoir des graines!

Si nous sommes habitués à manger les graines de citrouille, sachez que les graines de courge sont également comestibles, à l’exception de celles des variétés décoratives (coloquintes), dont la chair et les graines sont toxiques. Saviez-vous qu’un quart de tasse de graines de citrouille contient trois grammes de protéines et trois grammes de fibres? De plus, elles sont très bonnes pour la santé hormonale des femmes et le syndrome prémenstruel. De quoi en ajouter une petite poignée à vos collations ou vos salades! Pour une touche personnalisée, assaisonnez-les avant de les griller au four avec vos épices favorites (paprika, chili, cumin, cari, garam masala, parmesan, poudre d’ail et d’oignon…)! Pourquoi pas même tenter une version sucre et cannelle? Comme elles ont tendance à rancir en raison de leur forte teneur en gras, il est suggéré de les conserver au frigo.

La courge : une alliée pour l’hiver!

En raison de leur teneur en glucides un peu plus élevée, les courges d’hiver sont généralement plus caloriques que les courges d’été. Cela dit, elles demeurent des éléments très intéressants à inclure à son alimentation sur le plan nutritif, notamment pour leur forte teneur en potassium (réduit les risques de maladies cardiovasculaires et équilibre la pression artérielle) et vitamine A (santé interne, des yeux et de la peau, protection des voies respiratoires et urinaires contre les microbes). Elles sont également une source non négligeable de vitamine C (antioxydant prévenant le rhume et renforçant le système immunitaire). Le bêta-carotène présent dans la chair des courges et citrouilles plus orangées agit aussi comme un antioxydant.

Dans l’ordre, la courge musquée (Butternut) arrive en tête du palmarès pour sa valeur nutritive. Suivent de près la citrouille (composée d’eau à 93%, elle est aussi une source hydratante) et la courge poivrée (riche en potassium). Finalement, inutile de vous rappeler que la courge spaghetti est une alternative santé à vos plats de pâtes!

Des produits fabriqués avec la fibre de la courge

La courge Luffa (Loufah), aussi appelée la courge éponge, est une variété subtropicale qui ne pousse chez nous qu’en serre. L’entreprise québécoise La fibre végétale en fait d’ailleurs la production depuis 2015. C’est la fibre du fruit bien séchée au soleil qui est ensuite utilisée soit comme exfoliant pour le corps, ou encore comme brosse à fruits et légumes ou éponge à récurer. L’éponge peut être nettoyée à la laveuse ou au lave-vaisselle, mais attention! Si elle prend de l’expansion une fois mouillée, elle rétrécit considérablement à la sécheuse. Un séchage à l’air est donc recommandé. Bien entretenue, l’éponge peut être utilisée pendant plusieurs mois, après quoi il suffit simplement de la composter! Voilà une superbe alternative écolo et zéro déchet!

L’Halloween et le gaspillage alimentaire

Selon un reportage réalisé par La Semaine Verte en 2013, 50 000 tonnes de citrouilles sont produites au Canada chaque année. Si l’on gaspille généralement environ 50% des fruits et légumes que l’on achète (n’est-ce pas un chiffre alarmant?!), le pourcentage grimpe à 69% pour les citrouilles. C’est donc dire que plus du 2/3 des citrouilles achetées par les consommateurs canadiens se retrouvent à la poubelle…et cela, sans compter les impacts environnementaux liés notamment à la culture et au transport de celles-ci.

Deux suggestions pour corriger le tir :                          

  1.  Décorez vos citrouilles autrement! Plutôt que de l’abîmer et l’ouvrir, pourquoi ne pas simplement la décorer autrement? Soyez créatifs! Utilisez des autocollants ou du carton ou donnez deuxième vie à de vieux tissus ou boutons!    
                 
  2. Si vous voulez absolument tailler votre citrouille pour en faire une lanterne par exemple, assurez-vous de le faire la veille ou le jour même (en conservant les graines, bien sûr!), et de la cuisiner dès le lendemain! Ainsi, vous pourrez en profiter, mais sans gaspiller! Dans le même sens, n’achetez que la quantité dont vous avez besoin et ce que vous serez capable de transformer rapidement.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 Cliquez pour voir les derniers magazines au complet ⇓

 Des entreprises qui soutiennent financièrement le magazine. Allez les découvrir! 

Les parentales - coffret québécois
Les p'tits bonheurs d'Isa

Vous aimeriez vous aussi apparaître dans le MAG? Écrivez-moi!

Ou voici d’autres articles que vous pourriez aimer…

Du chocolat chaud québécois à l’essai!

Du chocolat chaud québécois à l’essai!

Étant une chocoholic assumée, je passe mon hiver à boire du chocolat chaud. J’ai donc eu l’idée d’essayer le plus possible de chocolat chaud québécois et de vous donner mon avis sur la chose. Comme les goûts sont dans la nature, cet article est très subjectif et ne...

Des recettes anti-gaspillage

Des recettes anti-gaspillage

Selon un rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement publié en 2021, au Canada, les ménages gaspillent près de 3 millions de tonnes de nourriture chaque année, soit près de 79 kg (175 lb) par personne. C’est plus que les restaurants et les détaillants...

4 restaurants écoresponsables à découvrir

4 restaurants écoresponsables à découvrir

Être écolo n’a pas besoin d’être douloureux et rempli de privation. Au contraire! Faisons en sorte que ce soit une partie de plaisir d’être soucieux de l’environnement. Et je dois dire que ces restaurateurs nous prouvent que le plaisir peut être au centre de notre...