Des recettes anti-gaspillage

21 octobre 2021

Envie de savoir quand la prochaine édition du webmagazine va sortir? Inscris-toi!

.

Selon un rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement publié en 2021, au Canada, les ménages gaspillent près de 3 millions de tonnes de nourriture chaque année, soit près de 79 kg (175 lb) par personne. C’est plus que les restaurants et les détaillants combinés. Le compost représente une des solutions à ce gaspillage. Grâce à celui-ci, les aliments non consommés peuvent se dégrader et être réutilisés comme engrais plutôt que de terminer leur vie dans un site d’enfouissement. Mais même le compost utilise des ressources pour fonctionner. Alors, si on veut faire plus, qu’est-ce qu’on fait? On essaie de réduire le problème à la source en éliminant le plus possible le gaspillage d’aliments! Pour ce faire, la créativité en cuisine représente un atout inestimable. Ces trois recettes anti-gaspillage en sont de bons exemples. Espérons qu’elles vous donneront envie de réfléchir à vos aliments autrement!

Pesto de fanes de carottes

pesto fanes de carottes anti-gaspillage

Fanes de carottes

Lorsqu’on achète des carottes au marché l’été, il arrive souvent qu’elles viennent avec leurs fanes (la partie verte feuillue). La plupart du temps, sans même y penser, celles-ci finissent leur vie dans la poubelle ou le bac de compost. Et pourtant, il existe une tonne de manières de les utiliser : soupes, base de bouillon de légumes, déshydratées et utilisées comme fines herbes, taboulé… et même pesto! Les fanes de carottes peuvent être un peu amères, donc il est important de bien les accompagner si on veut couper le goût. Si vous trouvez votre pesto encore trop amer même avec l’ajout de noix et de parmesan, n’hésitez pas y ajouter une petite touche de miel en final, l’amertume sera ainsi chose du passé!

Ingrédients : 

  • Les fanes de quelques carottes (environ 2 tasses), hachées grossièrement
  • 1 tasse de parmesan râpé 
  • ½ tasse de noix ou graines au choix, grillées (graines de citrouille, amandes, noix de Grenoble, graines de tournesol)
  • 1 c. à soupe d’ail haché (l’ail haché en pot fonctionne très bien ici)
  • 1 c. à soupe de jus de citron
  • ½ tasse d’huile d’olive (ou plus en fonction de la texture désirée)
  • Sel et poivre

Méthode :

  1. Mettre tous les ingrédients sauf l’huile d’olive dans un robot culinaire et activer jusqu’à ce que tout soit réduit en petits morceaux.
  2. Ajouter l’huile d’olive et pulser jusqu’à ce que tout soit bien incorporé ensemble. Ajouter de l’huile au besoin si le pesto est trop épais. Goûter et ajuster le niveau de sel et poivre au besoin. Utiliser dans n’importe quelle recette où vous utiliseriez du pesto traditionnel. Se conserve environ 1 semaine au frigo et se congèle très bien pour plusieurs mois.

Pain à la cannelle (aux pelures de pommes)

pain à la cannelle aux pelures de pommes recettes

Pelures de pommes

Un autre mal-aimé de certaines personnes, les pelures de pommes! Celles-ci contiennent la majorité des fibres du fruit, donc elles représentent une source de nutriments importante. Si vous avez besoin de pommes pelées (pour une tarte aux pommes par exemple), ne jetez pas les pelures! Vous pouvez les utiliser de plusieurs façons : ajout dans du yogourt avec du granola, rôties au four avec du sucre et de la cannelle pour en faire des chips ou ajout dans n’importe quelle recette de muffins ou gâteau que vous appréciez, comme ici dans cette recette de pain à la cannelle!

Recette inspirée de Sally baking addiction

Ingrédients : 

Sucre à la cannelle :

  • ½ tasse de sucre
  • 1 c. à soupe de cannelle moulue

Pain aux pelures de pommes :

  • 2 tasses de farine tout usage
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • ½ c. à thé de sel
  • 1 œuf
  • ¾ tasse de sucre
  • ⅓ tasse d’huile végétale neutre (comme de l’huile de canola)
  • ⅓ tasse de yogourt nature (ou de crème sûre)
  • ⅔ tasse de lait
  • 2 c. à thé d’extrait de vanille
  • 1 tasse de pelure de pommes, hachées finement

Méthode :

  1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Beurrer un moule à pain de 9X5 pouces.
  2. Dans un grand bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude et le sel ensemble. 
  3. Dans un bol à part, fouetter vigoureusement l’œuf et le sucre jusqu’à ce que l’œuf pâlisse légèrement (environ 1 minute). Ajouter l’huile, le yogourt, le lait, l’extrait de vanille et les pelures de pommes hachées. Bien brasser pour tout combiner. 
  4. Ajouter les ingrédients humides dans le grand bol avec les ingrédients secs et brasser seulement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de farine visible.
  5. Verser la moitié du mélange de pain dans le moule préparé. Préparer le sucre à la cannelle en mélangeant tout simplement le sucre et la cannelle dans un bol. Répandre sur le dessus du pain (en conservant seulement quelques cuillères à soupe pour mettre sur le pain à la fin). Verser le reste du mélange à pain sur le dessus et étaler avec une spatule en caoutchouc doucement. Saupoudrer du reste du sucre à la cannelle. En utilisant un petit couteau, tracer des formes dans la préparation pour mélanger doucement les couches ensemble. 
  6. Couvrir d’une feuille de papier d’aluminium et mettre au four pour environ 1h ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre ressorte propre. Sortir du four et laisser refroidir au moins 15 minutes dans le moule avant de démouler et laisser refroidir complètement sur une grille à pâtisserie.

Sauté de porc et pelures de melon d’eau

Sauté de porc et pelures de melon d'eau recettes anti-gaspillage

Pelures de melon d’eau

Les pelures de melon d’eau sont probablement l’aliment le plus surprenant qu’on peut utiliser dans cette liste. La partie verte extérieure est trop coriace pour être consommée, mais la partie blanche entre le vert et la chair du melon d’eau est utilisée dans plusieurs cuisines asiatiques de manière fréquente. La texture, une fois celles-ci cuites, ressemble à du zucchini, mais légèrement plus ferme. Aussi, fait intéressant, les pelures de melon d’eau sont comme de petites éponges et elles absorbent beaucoup le goût de la sauce et le sel. Faites donc attention à ne pas trop saler vos plats lorsque vous les utilisez!

Ingrédients : 

  • 3 côtelettes de porc (ou toute autre coupe de porc que vous appréciez) coupées en lanières d’environ ½ pouce (1 cm) de largeur 
  • 3 carottes moyennes, coupées en julienne
  • La pelure d’un quart de melon d’eau, coupée en tranches fines d’environ ½ cm
  • 4 oignons verts, parties blanches (grossièrement hachées) et vertes (coupées en tronçons de 1 pouce (2 cm) de long) séparées
  • 1 c. à soupe d’huile de sésame
  • Graines de sésame, oignons verts et basilic ciselé pour le service

Marinade pour le porc :

  • ¼ c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 c. à thé de fécule de maïs
  • 1 c. à soupe de sauce soya
  • 2 c. à thé de gingembre haché finement (ou de gingembre haché en pot)
  • 1 c. à thé d’ail haché finement (ou d’ail haché en pot)
  • 2 c. à soupe d’eau
  • ½ c. à thé de flocons de piment gochugaru (ou autres flocons de piment)

Sauce pour le sauté :

  • 4 c. à soupe de sauce soya
  • 4 c. à soupe de sauce de poisson
  • 2 c. à soupe d’eau
  • 1 c. à thé de gingembre haché finement (ou de gingembre haché en pot)
  • 1 c. à thé d’ail haché finement (ou d’ail haché en pot)
  • 2 c. à soupe de miel
  • 1 c. à thé de flocons de piment gochugaru (ou autres flocons de piment)
  • 1 c. à thé de fécule de maïs
  • ¼ tasse de basilic frais finement ciselé

Méthode :

  1. Préparer la marinade pour le porc en mélangeant tous les ingrédients dans un bol assez grand pour y faire mariner la viande. Mariner la viande environ 20 minutes (le temps de préparer le reste des ingrédients!).
  2. Préparer la sauce pour le sauté en mélangeant bien tous les ingrédients dans un bol (s’assurer que la fécule de maïs est bien dissoute)
  3. Pour préparer la pelure de melon d’eau, couper le melon et enlever toute la chair. Retirer la partie verte extérieure du melon d’eau pour seulement conserver la partie blanche (s’il reste un peu de rose du melon d’eau, c’est correct). Couper la pelure de melon d’eau en morceaux d’environ 2 pouces (4 cm) de long et ensuite couper en lanières fines d’environ ¼ pouce (½ cm) (on veut se retrouver avec de fines lanières d’environ 2 pouces [4 cm] de longueur et ¼ pouce [½ cm] d’épaisseur). 
  4. Lorsque le porc a fini de mariner, c’est l’heure de la cuisson. Dans un wok ou une grande poêle antiadhésive, à chaleur élevée, faire chauffer la moitié de l’huile de sésame. Ajouter le porc et bien dorer le premier côté pendant 3 à 4 minutes, puis retourner tous les morceaux et cuire à nouveau 3 ou 4 minutes, jusqu’à ce que le porc soit bien cuit. Mettre de côté dans une assiette.
  5. Dans le même wok ou la même poêle, chauffer le reste de l’huile de sésame et intégrer le blanc des oignons verts préalablement hachés. Cuire 1 à 2 minutes, jusqu’à ce qu’il y ait de la coloration. 
  6. Ajouter les morceaux de pelures de melon d’eau et les carottes en julienne et sauter pendant 4 à 5 minutes à feu élevé, jusqu’à ce que les carottes et les morceaux de pelure soient tendres. Ajouter les parties vertes de l’oignon vert et cuire une minute de plus.
  7. Réintégrer le porc cuit et verser la sauce pour le sauté. Bien brasser pour couvrir tout avec la sauce. Cuire 1 à 2 minutes ou jusqu’à ce que la sauce ait épaissi.
  8. Servir sur du riz blanc ou des nouilles de riz en garnissant de graines de sésame et d’oignons verts et basilic supplémentaires.

Quelle recette allez-vous essayer?

Plus de recettes? Découvrez cet article :
3 recettes pour déguster la fraise autrement

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 Cliquez pour voir les derniers magazines au complet ⇓

 Des entreprises qui soutiennent financièrement le magazine. Allez les découvrir! 

Les parentales - coffret québécois
Les p'tits bonheurs d'Isa

Vous aimeriez vous aussi apparaître dans le MAG? Écrivez-moi!

Ou voici d’autres articles que vous pourriez aimer…

Du chocolat chaud québécois à l’essai!

Du chocolat chaud québécois à l’essai!

Étant une chocoholic assumée, je passe mon hiver à boire du chocolat chaud. J’ai donc eu l’idée d’essayer le plus possible de chocolat chaud québécois et de vous donner mon avis sur la chose. Comme les goûts sont dans la nature, cet article est très subjectif et ne...

Des livres écolos pour diminuer son empreinte environnementale

Des livres écolos pour diminuer son empreinte environnementale

Il est facile de se sentir dépassé lorsqu’on constate la crise climatique. Est-ce que comme citoyen.ne on peut réellement agir? Par où commencer? J’ai quelques suggestions de livres écolos pour vous.Ciao plastique! | Evelyne Charuest (Éditions de l’Homme) Une famille...