Une année à oublier pour le monde du voyage

24 février 2021

Cet article fait partie d’une édition du webmagazine. Cliquez ici pour découvrir tous les magazines.

Nous le savons tous, 2020 a été une année d’exception suite à l’arrivée impromptue de la COVID-19. Le monde de l’économie a chaviré sans préavis. Nous avons donc dû nous retrousser les manches et les entreprises ont dû s’adapter. La pandémie aura laissé de grandes marques dans tous les domaines. Un de ceux qui ont été grandement touchés est sans conteste l’industrie du voyage.

 

Je me suis entretenue avec Mme Mélanie Girard de Voyages Vasco des Galeries de Saint-Hyacinthe pour en discuter. Ma première question a été bien évidemment de savoir comment elle allait et comment elle avait vécu cette année remplie de défis. Elle m’a mentionné avoir eu beaucoup d’émotions sur le coup, mais s’être rapidement mise en mode survie. Elle a fait beaucoup de rapatriement et elle a travaillé nuit et jour pour s’occuper de ses clients qui étaient en voyage à travers le monde. Ce fut un trois semaines très chargé et éprouvant. Les semaines ont passé, l’été est arrivé avec son incertitude quant à une reprise ou non des activités concernant le tourisme. À ce moment, elle a traversé une phase de découragement, de remises en question et s’est demandé si cela valait la peine de continuer.

 

La saison automnale s’est ensuite installée sans une réelle reprise au niveau des voyages. Elle s’est donc tournée vers d’autres intérêts en travaillant dans les champs avec son conjoint et en se construisant, avec celui-ci et son père, une serre autosuffisante. Selon elle, tout allait trop vite, la COVID lui a ouvert les yeux, elle menait une vie à 120 km/h, un quotidien submergé par le stress et les tâches quotidiennes. Elle a pris du temps pour prendre soin de sa santé et de sa famille. Bien sûr, certaines questions demeurent sur le retour du voyage et elle pense à revoir ses priorités.

 

Ce qui en ressort est certainement la résilience qu’ont les propriétaires de tous ces commerces. Tenir leur commerce à bout de bras pratiquement sans aide, sans revenus, et ce depuis plusieurs mois est tout un exploit. C’est le travail d’une vie qui s’envole en quelques semaines. Le tourisme est une industrie qui fait vivre plusieurs domaines. Parmi les forfaits de voyage à l’étranger, un important pourcentage est remis aux gens qui travaillent ici, au Québec. On peut penser au salaire des employés d’agences de voyages, de l’aéroport, des hôtesses, des agents de réservations, mais aussi aux taxis et autres industries gravitant autour du tourisme. Le tourisme détient à lui seul de 1 à 3% du PIB mondial.

 

Mme Girard croit qu’il sera difficile de se remettre complètement de cette période, cela laissera un goût amer. Les années où les entreprises devront se renflouer pour payer leurs prêts seront malheureusement des années financières perdues. La route sera longue pour se remettre de cet événement et cela laissera des cicatrices sur toute l’industrie et sur ses acteurs. Comme Mme Girard me l’a mentionné, c’est un tournant dans l’industrie. Beaucoup de choses vont changer.

 

Des changements, il y en a déjà quant aux procédures sanitaires. Par exemple, dorénavant côté buffet dans les tout inclus, c’est le personnel qui se charge de mettre la nourriture que vous voulez dans votre assiette. Le désinfectant est déjà en place depuis plusieurs mois et le nettoyage se fait régulièrement. Les hôteliers s’adaptent.

 

Malgré tous ces chamboulements, les gens ont hâte de voyager à nouveau. Selon Mme Girard, la formule du voyage ne changera pas nécessairement puisqu’un voyage, c’est physique et c’est apprécier le moment présent. Il n’y a rien comme humer l’air ou goûter les saveurs locales d’un pays et s’imprégner de sa culture!

 

Je tiens à remercier Mélanie pour cet entretien et je lui souhaite sincèrement à elle, à son équipe ainsi qu’à tous nos entrepreneurs du Québec une lueur d’espoir qui viendra mettre un baume sur cette période difficile.

 

***Félicitations au regroupement de Voyages Vasco qui ont reçu le lauréat 2020 « Choix du consommateur » et ce pour une 5e année consécutive.**

Pour savoir quand les prochains magazines sortiront, inscrivez-vous!

.

D’autres articles que vous pourriez aimer…

10 activités originales à faire en Gaspésie

10 activités originales à faire en Gaspésie

J’aime énormément la Gaspésie! Évidemment, quand on visite cette région, il y a des incontournables. Il faut aller voir le Rocher Percé ainsi que le Parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé avec ses fous de Bassan. C’est assez impressionnant! Il faut...

Un menu complet pour la réception de Noël!

Un menu complet pour la réception de Noël!

Les fêtes, ça rime avec abondance et réconfort! C’est dans cet esprit que j’ai créé ce menu de Noël! Après deux ans à célébrer à distance, j’avais envie de vous proposer un menu convivial et facile… Pourquoi facile? Parce que le temps avec ceux qu’on aime est...

Un menu des fêtes sous le thème du pain d’épices

Un menu des fêtes sous le thème du pain d’épices

Il n’y a rien qui fasse plus temps des fêtes pour moi que le pain d’épices! Déjà, j’adore le gingembre et la cannelle, donc c’est certain que tout ce qui en contient, ça me parle! J’ai eu envie de sortir un peu des sentiers battus avec mes recettes au pain d’épices...